Régionaux Triathlon - Mayenne (53)

09/02/2015

Importante compétition pour nos jeunes  des catégories benjamins et minimes : les championnats régionaux de triathlon.

L’ACL avait neuf qualifiés se répartissant en benjamins (1 fille et 2 garçons), minimes  (4 filles et deux garçons).

Léa VENDOME, Esco St Nazaire, lors des départementaux avait réalisé un très grand total : 126 points. A ce niveau régional, Léa était ‘’ la favorite ‘’de ce championnat. Elle n’a  pas déçu ses supporter ni ses entraîneurs (Monique et Michel AVRIL). Léa est devenu championne régionale en triathlon en totalisant 124 points. Ses performances ont été 7’’18 au 50 m, 8’’47 aux haies (50 m) et 1,55 m au saut en hauteur (record personnel égalé). Elle est niveau R1, maximum pour sa catégorie.

En benjamin, seul Josué LECADRE, Acb St Brévin, a participé. Josué, plus à l’aise sur les terrains de cross où il se distingue, a cependant égalé son record ce samedi en totalisant 83 points (record en salle). Meilleure performance pour Josué au saut en hauteur avec 1,38 m, son nouveau record, 7’’79 au 50 m et 9’’28 sur les haies (50 m).

Egalement seul garçon, cette fois en minime, Quentin LEFEBVRE-MAZAN, du Cjac Pornic a terminé 9ème de son championnat, totalisant 94 points, niveau R1. Son ami, Tom CHAIGNEAU, Acb St Brévin, comme nous l’a confirmé Alan HURUGUEN, en charge des minimes, très fort en début de saison (106 points), est indisponible pour la fin de la saison, en raison d’une blessure. Quentin  a été au niveau de ses meilleures performances (sans record ce samedi) pour le 50 m en 6’’84, les 7’’94 au 50 m haies, et un peu juste au saut en hauteur avec 1,60 m. Quentin, sur le saut est familier avec des barres entre 1,65 à 1,70 voire plus.

Pour les minimes filles, Alan a fait une analyse de la situation. Depuis le début de la saison indoor, l’ACL 44 peine un peu à obtenir des podiums. A chaque compétition, les clubs nantais se sont imposés. Quel était l’objectif en allant aux régionaux de triathlons à Mayenne ?

‘’ Nous avons eu quelques podiums, il est vrai, moins que par rapport à l’an passé, nous apparaissons moins conquérants. Cependant nous avons abordés cette compétition en étant bien déterminés. Les données étaient simples, il fallait que notre meilleure participante, Lucie GAHERY  passe la barre des 5 m au saut en longueur et réalise un temps inférieur aux 8’’ sur le 60 m haies. Elle a réussi les deux challenges (5,04 m et 8’’01) et totalisé 109 points. Ainsi Lucie a modifié un peu la hiérarchie établie en se classant 2ème, et s’attribuant le titre de vice-championne régionale.’’

‘’ Inès  ADDRA, notre seconde représentante, est 1ère année minime. Pour un seul petit point, elle manque la 3ème place (106).’’

‘’J’estime que ces régionaux ont été bénéfiques pour le groupe des minimes filles. Et en regardant de plus près le classement, nous sommes la seule formation possédant quatre classées parmi  les20  premières’’.

 

-Comment Lucie a vécu cette journée ?  ‘’ Elle est arrivée un peu émoussé, après un stage scolaire d’une semaine, mais elle en voulait, c’est sa nature de compétitrice. Elle a été très heureuse de son résultat, surtout d’avoir franchi les 5 m.

 

Pour être plus complet dans les résultats, Lucie a amélioré son record au triathlon (109) et donc le saut en longueur, et très  près pour le 50 m (7’’35) et le 50 m haies (8’’01). Inès égale son record au 50 m en 7’’27.

 

Margot BUISSON en étant 22ème (85) a lancé le poids à 8,58 m, son nouveau record. Julia BRETECHER a pris la 20 ème place, égalant son record de 86, et améliorant celui du saut en longueur (4,65 m).

 

Il y avait 64 participantes à ce régional. Aussi, comme l’a souligné Alan, avoir les quatre parmi les 20 premières (enfin 22), nos minimes ont réalisés de belles performances. Par ailleurs, il est à préciser qu’elles ont largement contribuées à la première place du département au match interdépartemental.

 

Ces quatre minimes sont de la section Esco nazairienne.

 

-Quelles sont les prochaines échéances ? Elles sont 2: d’abord les régionaux individuels  le 22 février. Je vois deux titres possibles et des places sur le podium.  En fin de mois, ce sera le challenge Equip’athlé, un championnat par équipes en salle.

 

-Ce challenge ?  L’ACL 44 a-t-elle les moyens de le remporter ?                                                                                

 

‘’Sur le papier, oui. Nous avons quatre filles qui ont montrés leur possibilité à Mayenne (Lucie, Inès, Margot et Julia). Maintenant il est possible que Lucie GAHERY ne puisse participer et il faudra faire appel à d’autres jeunes au sein de l’ACL 44. ‘’

 

 

-Et les garçons ? ’ En l’absence de Tom c’est un peu plus délicat.  Quentin va devenir notre élément de base pour ce challenge’’.

 

Nos remerciements à Alan qui a bien voulu se prêter au jeu de l’entretien, aux entraîneurs présents à cette compétition, les parents accompagnateurs et Laure, la photographe d’un jour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Articles récents

11/12/2019

Please reload

Archives
Please reload

© 2023 by Athletic Clubs du Littoral 44. Créé avec Wix.com